Appel à candidatures Entrepreneurs d’Intérêt Général 2018 : relever le défi de l’intelligence artificielle pour l’éducation

11 octobre 2017

Les 4 et 5 juillet 2017, un projet d’outil pédagogique reposant sur l’intelligence artificielle a été présenté par le ministère de l’éducation nationale et a été sélectionné pour faire partie du programme Entrepreneur d’Intérêt Général 2018. Vous avez jusqu’au 27 octobre pour le rejoindre !

 

Une méthode innovante

 

Lancé en 2016 par la Présidence de la République, ce programme est piloté par Etalab, mission du secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) qui assure l’ouverture des données publiques. Il a l’ambition de permettre à l’administration le recrutement de profils exceptionnels pour répondre aux défis de la transformation numérique.

Les administrations peuvent formuler des projets visant à répondre à ces défis et les présentent à un jury d’experts, composé d’agents publics ainsi que de professionnels venant d’entreprises et du monde associatif. Cette année, le jury EIG 2018 comprenait des personnalités telles  que Adnène Trojette, co-dirigeant de l’incubateur  français Liberté Living Lab, Yann Algan, responsable du département d’économie à Sciences Po ou encore Henri Verdier, directeur interministériel du numérique.

Un appel à candidature permettra la sélection de profils capables de relever les défis numériques sélectionnés. Les candidats retenus deviendront ainsi, pour 10 mois, des entrepreneurs d’intérêt général.

 

CoachEleve, AssistProf : le projet du ministère de l’éducation nationale sélectionné

 

            Le projet porté par le ministère de l’éducation nationale, à l’initiative de la direction du numérique pour l’éducation, a été sélectionné par le jury parmi 43 projets pour faire partie des défis EIG 2018.

Reposant sur l’intelligence artificielle, ce projet est composé de deux dispositifs : CoachElève et AssistProf.

CoachElève permettra un diagnostic et des conseils personnalisés pour optimiser le parcours de chaque élève dans toutes les disciplines. Il prendra également en compte des aspects tels que le bien-être et l’orientation de l’élève, pour une approche globale de sa réussite scolaire.

AssistProf permettra aux professeurs d’avoir à la fois une vision générale de l’avancement de leur classe et un suivi personnalisé de chaque élève. A partir de différents indicateurs, l’outil  assistera l’enseignant dans l’élaboration de réponses adaptées aux difficultés rencontrées.

Les deux dispositifs seront construits de manière à traiter les données dans le respect d’un cadre de confiance éthique et juridique, protégeant les droits des élèves, des enseignants et de tous les acteurs concernés.

 

Les talents désireux de relever ce défi auront jusqu’au 27/10/2017 pour déposer leur candidature.

 

Pour plus d’informations : http://www.modernisation.gouv.fr/ladministration-change-avec-le-numerique/par-louverture-des-donnees-dans-les-administrations/relevez-le-defi-devenez-entrepreneure-dinteret-general